Optimiser

vos compétences relationnelles

Etape 4 -> retour Etape 1

MIND MAPPING

CARTE MENTALE ET CARTE CONCEPTUELLE

Sensorialiser, manipuler, s’approprier les informations, le Mind Mapping dans la Relation Créative vous invite à stimuler vos mécanismes cognitifs et comportementaux à travers la création de cartes mentales et conceptuelles sensorialisées, spatialisées et temporalisées (voir ci-dessous) pour comprendre, apprendre, communiquer et créer avec plus de facilité, d’enthousiasme et de plaisir.

Cette approche amène à donner vie et sens à vos données, vos connaissances, vos pensées. Cette approche est génératrice de nombreuses émotions et interrogations entre frustrations et satisfactions, dont les mécanismes d’attention et d’apprentissage dépendent. La création de ces supports offre un cadre d’exploration et d’expression personnelle partageable, une appréhension structurante et sécurisante, une gestion exhaustive et précise, une manipulation abstraite et concrète des données. De plus, elle stimule les compétences comportementales en favorisant les changements de point de vue, l’appréhension des dynamiques relationnelles et l’auto-évaluation.

Ces utilisations sont infinies, trois orientations sont présentées ci-dessous.

LES UTILISATIONS DU MIND MAPPING

Apprentissage


  • support pluri-sensoriel et dynamique (espace/temps)
  • support de reformulation personnelle, facilitateur de concentration et de mémorisation
  • support de conceptualisation pour notions fondamentales (sémantique, grammaire, mathématiques)
  • support auto-tutoriel pour apprendre à apprendre et découvrir ses propres méthodes d’apprentissage (vidéo),
  • support d’exploration pour approches scientifiques (physiques, chimiques, sociales, environnementales)
  • support explicite, facilitateur d’interaction et de collaboration, fédérateur

Communication


  • facilitateur d’expression et de compréhension entre les différentes sensibilités visuelles, auditives et kinesthésiques
  • support de médiation à la compréhension des organisations et des dysfonctionnements relationnels
  • support de conceptualisation et de gestion de l’information globale et systémique
  • soutien au respect des sensibilités et des limites relationnelles

Création


  • stimulateur de recherche et de d’esprit critique
  • accélérateur de brainstorming
  • support de gestion et de réalisation de projet
  • facilitateur de gestion relationnelle, d’inclusion et de coopération
  • simulateur de complexité
  • support d’innovation éco-responsable

EN PRATIQUE

Carte mentale

Brainstorming, prise de note spontanée

Sur une feuille, indiquez au centre de la feuille, le thème, et tout autour, vous allez le déployer en arborescence, de branche mère à branches filles avec des mots clés, des symboles et des couleurs. Pour être facilement mise en mouvement, chaque information de cette représentation peut être dessinée sur des supports indépendants – papiers, auto-collants, aimantés ou digitaux. Cette étape active la spontanéité de l’expression. Elle peut être précédée par un petit temps d’intériorisation de quelques secondes, les yeux fermés, pendant lesquelles vous vous reconnectez avec vos sensations.

Préparation de la Carte conceptuelle

Appréhension globale des espaces relationnels

Dessinez 4 cercles, de même taille, disposés en forme de croix : dans le premier cercle, en haut, sera inscrit le thème abordé, il représente la sphère de conceptualisation. A partir de celle-ci, trois sphères intra, inter et extra-relationnelles y seront reliées, en allant de gauche, bas et droite, que vous allez définir avec vos propres sensations et perceptions que vous pourrez écrire en dessous de chaque cercle. Cette étape est un préliminaire à la réalisation de la carte conceptuelle, ci-après, dont le but est de la sensorialiser, la spatialiser et la temporaliser.

Carte conceptuelle

Organisation systémique des informations

Organisez vos informations selon le pattern prédéfini par les 4 sphères relationnelles. Cette étape vous guide dans une observation et une réflexion globale, dans un questionnement concernant la valeur relationnelle de chaque élément d’information, une mise en relation des informations entre elles qui fasse sens. Elle révèle les acquis et les manques/failles/incohérences de tout système d’un point de vue écosystémique et permet la créativité.

LES APPORTS

Les bases au respect et à l’inclusion des différentes sensibilités et intelligences

Une des particularités du mind mapping de la Relation Créative est, par la réalisation de sa carte conceptuelle, de répondre d’abord aux besoins d’apprentissage kinesthésique de ses utilisateurs, car ils peuvent :

  • manipuler les concepts pour les rendre tangibles pour les éprouver et les organiser dans l’espace/temps ;
  • s’appuyer sur leurs propres repères et expériences corporels pour concevoir les informations ;
  • mettre plus facilement en relation leurs nouvelles informations avec celles qu’ils ont déjà intégrées et auxquelles ils ont déjà donné une valeur et du sens ;
  • stimuler et utiliser ensemble toutes les sensibilités d’apprentissage, et renforcer les relations entre celles-ci.

Les bases à une approche pédagogique ancrée dans la réalité des apprenants

L’approche pédagogique de la Relation Créative propose aux apprenants de percevoir les différents éléments des information qu’ils ont à traiter – par exemple : une phrase, en grammaire – et de les organiser dans chacune des quatre sphères relationnelles de la carte conceptuelle de la Relation Créative en se référant à leurs sensations, leurs perceptions et vécus sensoriels et émotionnels.

Exemple d’utilisation :

    Les 4 sphères relationnelles de la carte conceptuelle de la Relation Créative
  1. la sphère conceptuelle
  2. la sphère intra relationnelle, assimilée au vécu personnel
  3. la sphère inter-relationnelle, assimilée à l’espace de communication
  4. la sphère extra-relationnelle, assimilée à l’espace de réalisation
    Déterminer le sujet, le verbe et le COD d’une phrase
  1. « Jean joue avec sa soeur » est une phrase
  2. « Jean », le SUJET
  3. « joue », le VERBE
  4. « sa soeur », le COD

Préposition « avec » entre le VERBE et le COD