Optimiser

vos compétences relationnelles

MIND MAPPING

CARTE CONCEPTUELLE

Observation, personnalisation, intégration, le Mind Mapping dans la Relation Créative vous invite à stimuler vos mécanismes cognitifs à travers la création de cartes conceptuelles sensorialisées, spatialisées et temporalisées (voir ci-dessous) pour apprendre, communiquer et créer avec plus d’enthousiasme, de plaisir et d’efficacité.

Cette approche amène à appréhender globalement vos données, connaissances ou pensées. Elle est génératrice de nombreuses interrogations et réflexions entre frustrations et satisfactions, dont les mécanismes d’attention et d’apprentissage dépendent. La création de ce support offre un cadre d’exploration et d’expression personnelle partageable, une appréhension structurante et sécurisante, une gestion exhaustive et précise, une manipulation abstraite et concrète des données. De plus, elle stimule les compétences comportementales en favorisant les changements de point de vue, l’appréhension des dynamiques relationnelles, l’auto-évaluation et l’engagement.

Les utilisations de cette pratique sont infinies, trois orientations sont présentées ci-dessous.

LES UTILISATIONS DU MIND MAPPING

Apprentissage


  • support pluri-sensoriel et dynamique (espace/temps)
  • support de reformulation personnelle, facilitateur de concentration et de mémorisation
  • support de conceptualisation fondamentale (sémantique, grammaire, mathématiques)
  • support auto-tutoriel pour apprendre à apprendre et découvrir ses propres méthodes d’apprentissage (vidéo),
  • support d’exploration sensorielle pour approches scientifiques (physiques, chimiques, sociales, environnementales)

Communication


  • facilitateur d’expression et de compréhension entre les différentes sensibilités visuelles, auditives et kinesthésiques
  • support de médiation à la compréhension des organisations et des dysfonctionnements relationnels
  • support de conceptualisation et de gestion de l’information globale et systémique
  • support d’accompagnement à la valorisation des compétences personnelles et à l’acceptation des limites relationnelles
  • support explicite, facilitateur d’interaction

Création


  • stimulateur de questionnement, de recherche, d’exploration
  • accélérateur de brainstorming
  • soutien à l’esprit critique
  • encadrement dynamique respectueux des lois du vivant
  • support de gestion et de réalisation de projet
  • facilitateur de gestion relationnelle visant à la coopération et l’inclusion
  • simulateur de complexité
  • support d’innovation éco-responsable

EN PRATIQUE

Etape 1

Brainstorming, prise de note spontanée

Commencez par un temps d’intériorisation de quelques secondes pendant lesquelles vous respirez profondément

Sur une feuille, indiquez au centre de la feuille, le thème abordé par un mot clé et déployez en arborescence les sous-thèmes que vous pouvez mettre en valeur par des symboles, des couleurs, des formes. Pour être facilement mis en mouvement, chaque thème pourra s’inscrire sur des supports indépendants papiers, auto-collants, aimantés. Cette pratique permet la libre expression.

Etape 2

Organisation systémique

Dessinez 4 cercles, de même taille, disposés en forme de croix : dans celui du haut, sphère de conceptualisation, inscrivez-y le thème abordé. Puis reliez à celui-ci, les trois autres cercles, représentant vos sphères relationnelles intra, inter et extra-personnelles, en partant de celui de gauche, puis bas et droite. Puis, écrivez sur une feuille pour chacune de ces trois sphères vos sensations/perceptions s’y référant. Cette étape a pour but de créer un pattern personnalisé dynamique comme base contextuelle pour réaliser votre carte conceptuelle à valeurs sensorielles, spatiales et temporelles.

Etape 3

Ouverture systémique

A partir de votre thème central, ouvrez chaque sphère en allant chercher les informations de l’étape 1 et questionnez-vous sur la valeur relationnelle de chaque élément d’information, sa place et sa mise en relation avec chaque autres éléments afin de percevoir leur dynamique et leur sens. Cette étape vous guide dans une observation et une réflexion globale, elle révèle les acquis et les manques/failles/incohérences d’un point de vue écosystémique et permet la créativité.

LES APPORTS

Inclusion de toutes les sensibilités d’apprentissage

Une des particularités du Mind mapping selon les principes de la Relation Créative est de rendre dynamique les données à traiter et ainsi de répondre aux besoins d’apprentissage kinesthésique (majoritairement mis de côté dans les écoles et le monde professionnel), de mettre en relation toutes les sensibilités d’apprentissage, car la sensibilité kinesthésique s »appuie sur toutes les autres sensibilités et permettre à ses pratiquants de :

  • s’appuyer sur leurs propres repères et expériences pour appréhender et concevoir leurs données ;
  • manipuler les concepts pour les rendre tangibles ;
  • mettre en relation leurs nouvelles données avec celles qu’ils ont déjà intégrées, et ainsi leur donner plus facilement de valeur et de sens.

Ancrage dans la réalité

Le mind mapping de la Relation Créative propose à ses pratiquants d’organiser leurs infos, connaissances ou pensées dans un pattern faisant référence à leur vécu sensoriel et expérimental afin qu’ils puissent saisir leurs données, se les approprier rapidement et percevoir leurs mécaniques relationnelles.

Ci-dessous un simple et concret exemple d’utilisation du mind mapping qui donne à la grammaire une valeur tangible et dynamique à l’analyse d’une phrase, et réconcilie ceux qui n’ont jamais compris l’intérêt de la grammaire quand son enseignement ne met pas l’apprenant avec sa propre réalité :

    Intitulé de l’exercice : déterminer le sujet, le verbe et le COD de la phrase « Jean joue avec sa soeur »
  1. « Jean », le SUJET
  2. « joue », le VERBE
  3. (« avec » préposition)
  4. « sa soeur », le COD
    Pour déterminer la valeur de cette phrase et analyser la phrase en donnant une valeur concrète à chacun de ses éléments, les pratiquants abordent sa dynamique relationnelle en s’appuyant d’abord sur les 4 sphères relationnelles de la carte conceptuelle de la Relation Créative pré-référencée par leurs propres sensations et perceptions :
  1. « Jean », le sujet se rapporte à la sphère intra-personnelle, au vécu corporel interne, les sensations de soi, le pratiquant pourra plus facilement définir Jean, en s’identifiant à lui, en imaginant ce qu’il peut vivre selon son âge en tant que jeune ou vielle personnes…
  2. « JOUE » se rapporte à la sphère inter-personnelle, au vécu péri-corporel, les moyens de se mettre en relation, de communiquer du sujet, ses émotions, ses gestes…
  3. « avec » la place de l’adverbe ou de la préposition peuvent être clairement identifier dans la dynamique de la phrase
  4. « SA SOEUR » se rapporte à la sphère extra-personnelle, au vécu extra-corporel où le sujet se réalise